LA FEMME DES MARCHES

A New York, en février 2017, à la women march, je brandissais des drapeaux verts, à défaut d'avoir trouvé un bonnet "pussy". Je n'avais pas trouvé de slogans qui faisaient sens, je n'avais pas les mots. Déjà, parce que mon anglais était à déplorer et que Trump, ne m'évoquait que trop d'insultes, à géométrie variable. Il m'aurait fallu un parchemin immense pour exprimer cette incompréhension, et il aurait fouetté le visages des 400 000 marcheurs.

J'ai choisi le vert d'inscrustation à géométrie variable pour mon étendard, pour qu'on y voit ce qu'on veut. 

La statue de la liberté est un monument d'origine française,

Je suis à priori française.

A Times Square y' à des mascottes, des immigrés deguisés en Superman, Statue de la liberté, Minnie... J'étais une touriste déguisée en ...

Joe, le policier à droite, était hyper sympa pour un... bleu.

J'ai cru qu'il allait me passer à tabac quand je criais "I'm free" en levant mon doigt

 

sur l'honneur, non, il riait